Projet en Vedette: Premières Nations, Racisme et (In)justice / Featured Project: First Nations, Racism and (In)justice

Les dates limites pour postuler aux programmes de doctorat (10 janvier) et de maîtrise (15 janvier) offerts par le département de criminologie à l'Université d'Ottawa approchent rapidement. Dans le mois suivant, vous trouverez quelques-uns des nombreux exemples de projet de recherche conduits par les professeurs dans chacun de nos dix champs de recherche. L'édition d'aujourd'hui expose le projet de Sandra Lehalledans le champ de recherche «Premières Nations, racisme et (in)justice».

The application deadlines for the doctoral (January 10) and master’s programs (January 15) offered by the Department of Criminology at the University of Ottawa are rapidly approaching.  Over the next month you will find a few of the many examples of research projects being led by professors in each of our ten research fields. Today’s edition showcases a project by Sandra Lehalle within the research field of “First Nations, Racism and (In)justice”. 

1483568782814.jpg

First Nations, Racism and (In)justice / Premières Nations, racisme et (in)justice

  • L’internement forcé des « ennemis étrangers »  au Canada durant les deux guerres mondiales (Sandra Lehalle)

Sandra Lehalle travaille sur les justifications morales, politiques et juridiques de la privation de liberté.  Elle développe actuellement un nouveau cadre théorique inspiré du concept d’économie morale de Fassin afin de l’appliquer à diverses formes de détention, notamment les camps d’internement des deux grandes guerres mondiales et les centres de détention d’immigration. A l’été 2016, avec l’aide d’une assistante de recherche, elle a entrepris une première étape de recherche documentaire sur les camps d’internement canadiens. Ce projet est ouvert à l’inclusion de projets de thèses d’étudiants de maîtrise.

Professeur Sandra Lehalle est aussi impliqué dans d'autres recherches: