Sébastien Labonté publie un chapitre de livre

Sébastien Labonté (Doctorant) a publié un chapitre dans le livre co-dirigé par Margarida Garcia (Professeur associé) et ses collègue, Réformer le droit criminel au Canada: défis et possibilités.  Le chapitre, intitulé « La réception de la victime non punitive par le droit criminel au moment de déterminer la peine : une analyse de cas », porte sur la réception, par le droit criminel, des victimes qui adoptent une attitude non punitive tout en exigeant du tribunal de faire preuve de clémence à l’égard de l’accusé. Dans la première partie de son texte, l’auteur présente une lecture alternative de la place qui a été traditionnellement accordée à la victime dans les procédures judiciaires. Sans nier une forme de limitation du rôle de la victime, l’auteur suggère que, dans l’absolu, la victime n’aurait pas été exclue des procédures. La deuxième partie du texte s’appuie sur la décision Deschênes dans laquelle la victime adopte effectivement une attitude non punitive. À partir de cette décision, l’auteur fait ressortir les difficultés qu’éprouve le droit criminel à: 1) valoriser les sanctions non-carcérales; 2) concevoir les intérêts des victimes comme un intérêt social et 3) prendre en considération certains des objectifs de la peine lorsque ceux-ci sont déjà atteints. (Texte adapté du résumé)

978-2-89730-313-6.gif