Saison des colloques: XXe Congrès de l'Association internationale des sociologues de langue française (AISLF)

Chaque printemps, alors que la session d'hiver se termine, nos professeur(e)s et étudiant(e)s gradué(e)s entament la saison des colloques. Dans cette série, nous vous présentons quelques colloques auxquels nous participons cette année.

Capture d’écran 2016-05-04 à 20.20.47.png

Les professeurs Patrice Corriveau, Isabelle Perreault, Jean-François Cauchie, Richard Dubé, le diplômé Dr Christopher Greco ainsi que les doctorants Philippe Desmarais, Alexandre Pelletier, Patrick Laurin, Héloise Tracqui, Michèle Diotte et Sébastien Labonté participeront aux activités du XXe congrès de l’AISLF intitulé Sociétés en mouvement, sociologie en changement.

Fondée en 1958 et composée de 1500 membres originaires d’une soixantaine de pays, l’AISLF regroupe des chercheurs en 64 groupes thématiques, dont l’un porte spécifiquement sur la Sociologie de la déviance et la criminologie (GT08). Dans le cadre du congrès de Montréal (4 au 8 juillet 2016), notre groupe de travail se propose d’étudier la place de la critique dans le domaine de la criminologie et l’étude sociologique de la déviance dans une époque où on assiste à une «managérialisation» de la recherche, laquelle pose la nécessité d’accroitre la compétitivité et hisse la productivité académique au rang de mot d’ordre. En apparence neutre sur le plan axiologique, le modèle managérial dicte en fait l’organisation du travail des différentes disciplines et engendre des régulations qui marquent progressivement la finalité attendue de la recherche. Les contraintes liées au financement de la recherche, les difficultés liées aux autorisations éthiques, les exigences de valorisation de diffusion et de médiatisation des connaissances constituent quelques exemples des thèmes qui seront abordés lors du congrès.

Contribution de Patrice Corriveau